Main menu

Pages

Les avocats de Russell Laffitte défendent les prêts de Murdaugh lors du procès SC

Meta description

CONTINUER LA LECTURE


Reportage d’Alex Murdaugh

La saga de la famille Murdaugh a dominé l’actualité après une nouvelle fusillade, une démission et des allégations criminelles – avec Alex Murdaugh au centre de tout cela. Voici les dernières mises à jour sur Alex Murdaugh.

Développer tout


Au cinquième jour du procès pour fraude bancaire de Russell Laffitte, la défense a eu sa première chance de façonner le récit de la conduite de l’ancien PDG de Palmetto State Bank par rapport à l’avocat en disgrâce Alex Murdaugh.

L’équipe juridique de Laffitte a commencé mercredi à défendre l’ancien banquier après que les procureurs fédéraux ont abandonné leur dossier mardi en fin de journée. Le gouvernement a produit 15 témoins qui ont déclaré qu’à l’insu des clients, du cabinet d’avocats ou du conseil d’administration de la Palmetto State Bank, Laffitte avait retiré de l’argent des comptes clients qu’il avait gérés au nom du cabinet d’avocats de Murdaugh pour couvrir les paiements effectués par lui-même et Murdaugh.

Deux employés de banque ont témoigné mercredi matin du fonctionnement normal de la banque de la petite ville, l’équipe de défense, dirigée par Bart Daniel, tentant de présenter les prêts controversés accordés par Laffitte à Murdaugh comme une procédure normale pour la banque.

Chastity Malphrus, agente de crédit au bureau de Palmetto State à Hampton, a témoigné qu’il n’était pas rare que la banque approuve un prêt non garanti à paiement unique comme celui accordé par Laffitte Murdaugh.

“Ce n’est pas inhabituel pour les banques en général”, a déclaré Malphrus, qui relevait directement de Laffitte jusqu’à son limogeage plus tôt cette année. Les prêts sont évalués au cas par cas et déterminés en fonction de la probabilité qu’un client soit en mesure de les rembourser. “Ils vont dire:” Je reçois une prime de travail “ou” Je vends une propriété “, et nous essayons de documenter cela et ils peuvent le rembourser à ce moment-là.”

Mais en contre-interrogatoire, Malphrus a déclaré que les prêts de Murdaugh nécessitaient un niveau d’approbation plus élevé car il avait déjà un crédit médiocre, avait des comptes à découvert et n’avait pas remboursé ses prêts auparavant.

“Je devrais les envoyer à quelqu’un d’autre”, a-t-elle dit, et lorsqu’on lui a demandé qui approuverait un tel prêt, elle a répondu: “Alors c’était Russell.”

Le responsable de la conformité de l’État de Palmetto, John Peters, a déclaré qu’il était au courant des prêts de Murdaugh et qu’il ne les avait pas signalés comme suspects à l’époque, car il savait que Murdaugh était un client de longue date qui « finirait » par rembourser sa dette envers la banque.

Mais juste avant que la vie de Murdaugh ne soit bouleversée, Peters se souvient avoir fait remarquer au président de la banque, Charlie Laffitte, “Vous savez qu’Alex entre dans les six chiffres”, dont Charlie Laffitte a dit qu’il était au courant.

Murdaugh a été licencié du cabinet d’avocats de sa famille l’année dernière pour avoir volé de l’argent à des clients, trois mois après que sa femme et son fils ont été abattus dans le domaine familial du comté de Colleton, connu sous le nom de Moselle. Murdaugh est maintenant en prison et fait face à des charges financières et à des accusations de meurtre distinctes pour la mort de sa femme Maggie et de son fils Paul.

Peters a également déclaré qu’il avait par la suite déposé des rapports d’activités suspectes auprès des autorités de réglementation bancaire au sujet de certains chèques libellés sur les comptes de certains des clients de Murdaugh, notant qu’ils semblaient être « structurés » en paiements distincts inférieurs à 10 000 $, le montant cela nécessiterait des exigences fédérales en matière de rapports.

C’est une histoire évolutive. Vérifiez à nouveau les mises à jour.

Photo de profil de Bristow Marchant

Bristow Marchant couvre le gouvernement local, les écoles et les communautés du comté de Lexington pour l’État. Il est diplômé du College of Charleston en 2007. Il a plus de 10 ans d’expérience dans les reportages sur la Caroline du Sud au Clinton Chronicle, au Sumter Item et au Rock Hill Herald. Il a rejoint The State en 2016. Bristow a remporté le prix 2015 de la SC Press Association pour la meilleure série et a fait partie de la couverture électorale primée de l’État en 2016.
Soutenez mon travail avec un abonnement numérique

Pendant plus de 40 ans, John Monk a traité de la justice, du crime, de la politique, de la corruption publique, de l’environnement et d’autres problèmes dans les Carolines. Monk, un vétéran de l’armée américaine qui a couvert l’invasion américaine du Panama en 1989, est un ancien correspondant à Washington pour The Charlotte Observer. Il a travaillé sur de nombreuses affaires de peine de mort, notamment celles du tueur de l’église de Charleston, Dylann Roof, du tueur en série Pee Wee Gaskins et du tueur d’enfants Tim Jones. Les passe-temps de Monk sont la randonnée, les livres, les langues, la musique et bien plus encore.


Blog In 2021 joker0o xyz

Commentaires