last posts

La Cour suprême suspend pour l'instant le programme d'aide aux prêts étudiants de Biden: NPR

Meta description

La Cour suprême a accepté d’entendre les arguments dans le cadre du programme d’aide aux prêts étudiants du président Biden en février. Le procès du tribunal signifie que l’introduction de l’allégement de la dette restera bloquée jusque-là.



A MARTÍNEZ, HÔTE :

La bataille juridique sur le programme d’aide aux prêts étudiants du président Biden a laissé de nombreux emprunteurs dans les limbes. Et maintenant, la Cour suprême aura son mot à dire.

RACHEL MARTIN, ANIMATEUR :

Oui. Le tribunal a annoncé jeudi qu’il entendrait des arguments sur le plan du président. Ils le feront en février. Cela prolongera l’incertitude pour les emprunteurs soucieux de voir combien, le cas échéant, de leurs prêts pourraient être radiés. Elissa Nadworny de NPR a couvert tout cela et nous rejoint ce matin. Salut Élissa.

ELISSA NADWORNY, BYLINE : Bonjour.

Martin : D’accord. Donnez-nous les détails de ce que le tribunal a statué hier.

NADWORNY: Ainsi, la Cour suprême entendra une affaire déposée il y a quelques mois à peine par six États dirigés par les républicains alléguant que les autorités de crédit de l’État sont lésées par le programme de sauvetage de Biden. L’ordonnance du tribunal porte en quelque sorte un coup dur à l’administration Biden, car dans le cadre de l’affaire, l’administration avait demandé à la Cour suprême de lui permettre de commencer à annuler la dette de prêt étudiant même si ces diverses contestations judiciaires étaient devant les tribunaux inférieurs. . Mais lorsque la Cour suprême a dit oui, nous entendrons l’affaire, elle a également déclaré que l’administration devait geler le programme de saisie des prêts. Ainsi, les emprunteurs ne verront pas leurs soldes baisser. Le plan de Biden, qui soulage de nombreux emprunteurs à faible et moyen revenu jusqu’à 20 000 $ en prêts étudiants gouvernementaux, a fait face à un certain nombre de défis juridiques.

MARTIN : Oui, alors parlons-en, car il y en a eu plusieurs.

NADWORNY : Oui. Et il y avait beaucoup de confusion à ce sujet, est-ce que tout cela est légal ? Et c’est peut-être la principale raison pour laquelle la Cour suprême a décidé d’intervenir et d’entendre les arguments ce mandat. J’ai parlé à Luke Herrine, professeur de droit à l’Université de l’Alabama, qui a dit qu’il n’était pas surpris que cela ait été porté devant la Cour suprême.

LUKE HERRINE : Je pense que la question juridique est suffisamment importante et difficile pour qu’il soit probable que la Cour suprême s’en saisisse.

NADWORNY: Herrine dit que le tribunal pèsera deux choses – la légalité de la remise de dette et l’idée d’hyperbole. L’administration Biden, le ministère de l’Éducation a-t-il le pouvoir de le faire ?

Martin : Exact. Et c’est la question centrale. C’est ce que les républicains soutiennent – que le gouvernement n’a pas ce pouvoir.

Nadwory : Oui.

MARTIN : Parlons donc des emprunteurs qui occupent vraiment le devant de la scène. Je veux dire, tu as hoché la tête plus tôt. Vous n’avez qu’à vous asseoir et attendre, n’est-ce pas ?

NADWORNY : Oui, c’est vrai. Cela maintiendra les emprunteurs dans les limbes un peu plus longtemps. Près de 26 millions d’emprunteurs ont demandé un allègement de dette. En fait, seize millions d’emprunteurs ont déjà vu leurs demandes approuvées. Madison Mariles, une étudiante diplômée à l’extérieur de Detroit, est l’une d’entre elles.

MADISON MARILES: Vous arrivez au point où nous le faisons et ensuite nous le faisons arracher. C’est comme, OK, eh bien, je ne sais pas si cela va réellement arriver. OK, maintenant tu es juste en train de me traîner. Genre, est-ce que ça arrive ou non ? Comme quoi de neuf?

NADWORNY: Les emprunteurs fédéraux n’ont donc pratiquement pas eu à effectuer de remboursements mensuels depuis le début de la pandémie en 2020. Mais comme le plan d’allégement de la dette est mis en doute, certains emprunteurs ne savent pas quel budget prévoir pour le remboursement. Sydney Grullon-Matos a une dette de 28 000 $. Elle devrait être admissible à un allégement allant jusqu’à 20 000 $ parce qu’elle était bénéficiaire d’une subvention Pell. Mais maintenant, elle est assise là à se demander si elle va tout rembourser ou juste 8 000 ?

MARTIN : C’est juste le jeu de l’attente pour savoir exactement combien je dois rembourser. Je – oui, je veux juste savoir. Dites-moi juste combien d’argent je vais payer.

NADWORNY: Dans l’état actuel des choses, les emprunteurs devront recommencer à effectuer des paiements mensuels 60 jours après une décision de justice ou 60 jours après le 30 juin 2023. Donc c’est dans les deux sens, selon ce qui arrive en premier.

MARTIN: Oh mec, c’est dur pour ces gens. Elissa Nadworny de NPR. Elissa, merci pour tous vos rapports à ce sujet. On apprécie ça.

NADWORNY: Vous pariez.

(SOUNDBITE DE KIEFERS “SOCIALEMENT AWKWARD”)

Copyright © 2022 NRP. Tous les droits sont réservés. Pour plus d’informations, consultez les pages Conditions d’utilisation et autorisations de notre site Web à l’adresse www.npr.org.

Les transcriptions NPR sont préparées par un entrepreneur NPR selon un calendrier d’urgence. Ce texte peut ne pas être dans sa forme définitive et peut être mis à jour ou révisé à l’avenir. La précision et la disponibilité peuvent varier. Le dossier faisant autorité de la programmation NPR est l’enregistrement audio.

Blog In 2021 joker0o xyz




Font Size
+
16
-
lines height
+
2
-